Le festival

Le Festival Le goût du la est un événement proposant de la musique classique dans un cadre insolite et festif.

C’est un festival ouvert à toutes et tous où l’on déguste aussi bien de la musique classique que des mets du coin. On y vient pour vivre une expérience autour d’un programme musical en extérieur, pour partager un moment agréable et surprenant, pour découvrir des saveurs et se rencontrer dans une ambiance de musique pas si classique.

Ici, la musique classique devient source de fête et de rencontres, d’éveil des oreilles comme des papilles. Petits et grands, mélomanes avertis ou qui s’ignorent, sont ainsi invités à s’asseoir un moment pour savourer l’instant, dans un partage artistique, festif et culinaire.

C’est au départ une idée joyeuse qui s’est nourrie de rencontres et d’enthousiasme, de tenacité, de curiosité et d’un certain goût pour l’aventure. C’est l’histoire d’une musique classique qui voulait courir pieds nus, pousser la porte et voir le monde. 

Oui, « Le goût du la ! », c’est de la musique classique qui fugue.

Cette belle aventure méritait un terrain de jeu à la hauteur de ses envies : jouer partout, n’importe où, pour tous ! Le territoire dromois est apparu évident pour les deux organisatrices qui y habitent.

Oui, « Le goût du la ! », c’est de la musique classique qui fugue.

Pourquoi diable cette idée ?


L’idée du festival Le goût du la est venue d’un impératif : montrer que la musique classique peut être pour tous et qu’elle peut apporter à chacun de quoi se nourrir intérieurement. Pour cela, il fallait modifier l’image guindée de la musique classique ! Pari réussi, grâce aux moyens suivants :
o Un prix d’entrée qui s’adapte aux possibilités de chacun (participation libre)
o En associant l’écoute aux plaisirs du palais
o En plaçant les concerts dans des lieux « non classiques »
o En laissant une place aux enfants près des musiciennes et musiciens
o En organisant des ateliers et rencontres informelles avec les artistes
o En proposant des scènes partagées de musique classiques inspirées du mouvement Classical Revolution.
Ce mouvement, né à San Francisco, réintroduit la musique de chambre dans des lieux de fêtes, des bars le plus souvent, et permet à des jeunes musiciens de jouer ensemble un répertoire classique, baroque ou romantique de manière festive… Sa mission, comme la nôtre, est d’enrichir les quartiers et les communautés en apportant de la musique classique à des lieux accessibles.

Ce mouvement, né à San Francisco, réintroduit la musique de chambre dans des lieux de fêtes, des bars le plus souvent, et permet à des jeunes musiciens de jouer ensemble un répertoire classique, baroque ou romantique de manière festive… Sa mission, comme la nôtre, est d’enrichir les quartiers et les communautés en apportant de la musique classique à des lieux accessibles.

Fort de son succès à San Francisco depuis 2006, le mouvement s’est répandu ensuite à Paris de- puis 2012. Le voici maintenant dans la Drôme !

Nos envies sont les suivantes :

  • Rendre la musique classique accessible sur un territoire rural
  • Sensibiliser à la musique classique dès le plus jeune âge
  • Démocratiser l’accès au concert et à la culture musicale pour toutes les générations
  • Créer du lien entre artistes et les habitants du territoire.

Le goût du la se déroule sur plusieurs jours et dans plusieurs villages, créant du lien entre les différentes populations, mobilisant les acteurs locaux et valorisant l’espace public, grâce à des propositions musicales originales et de qualité.